Cookies: Nous utilisons des cookies pour vous assurer la meilleure navigation sur notre site continuer | en savoir plus

FAQ’s



Puis-je recycler mes piles usagées?

La nouvelle Directive de l’Union européenne stipule qu’à compter de février 2010, les magasins qui vendent plus de 32 kg de piles par an devront fournir à leurs clients un point de collecte des piles usagées à des fins de recyclage, au point de vente. Vous ne manquerez donc plus d’endroits équipés pour recevoir vos vieilles piles et les faire recycler. Renseignez-vous pour participer aux programmes de recyclage et de collecte organisés dans votre région. Voyez déjà si ce genre d’installations existe près de chez vous : www.consignedetri.fr/

Mais que puis-je faire?

Veillez à mettre les bonnes piles dans votre appareil. Commencez par lire les conseils d’utilisation éventuellement fournis par le fabricant de l’appareil.

Et pour mieux utiliser l’énergie, lisez l’EcoPanel au verso de nos emballages et suivez les conseils relatifs aux piles recommandées pour votre appareil et votre fréquence d’utilisation. Sélectionnez l’appareil que vous souhaitez alimenter en énergie d’après les icônes de sélection et votre fréquence d’utilisation anticipée, nous vous aiderons à choisir la pile la mieux adaptée à vos impératifs.

Certains conseils peuvent également s’avérer utiles pour prolonger l’autonomie des piles. Vous pouvez notamment éteindre les appareils dont vous ne vous servez pas ou sortir les piles de leur compartiment quand l’appareil risque de rester désactivé pendant de longues périodes, par exemple.

Pourquoi recycler les piles ménagères?

Le recyclage permet d’éviter que les piles ménagères ne finissent dans les décharges et de récupérer une partie des matières premières nécessaires à leur fabrication. Energizer® participe activement à la collecte, au traitement et au recyclage des piles usagées. En tant que membre fondateur de la nouvelle Directive européenne relative aux piles 2006, Energizer® soutient diverses activités imaginées pour atteindre les cibles de collecte et de recyclage.

Son intention fondamentale est d’éloigner les piles des décharges pour éviter que des métaux comme le cadmium et le mercure que contiennent ces piles n’aillent polluer l’environnement.

Comment Energizer® minimise-t-elle l’impact des piles sur l’environnement?

ENERGIZER a investi d’énormes ressources pour éliminer les substances potentiellement nocives et par conséquent, minimiser l’impact des piles sur l’environnement. Quel type de piles a le moins d’impact ? Difficile à dire précisément. La meilleure pile dépend du type d’appareils et de sa fréquence d’utilisation. C’est la raison pour laquelle ENERGIZER propose une large gamme de piles à usage général, primaires et rechargeables, pour vous donner la possibilité de choisir la pile la mieux adaptée à vos besoins particuliers. En outre, Energizer® améliore constamment la qualité de ses piles pour en augmenter l’autonomie et met au point des petites piles haute performance (LR6, LR03, LR61) conformes aux attentes des fabricants d’appareils, tout en réduisant le poids des piles et les déchets résiduels.

Quelle est la position d’Energizer® par rapport à l’environnement et aux piles en fin de vie?

Les régulateurs européens ont décidé que même si les métaux lourds critiques ont été éliminés de la plupart des piles, celles-ci représentent toujours une quantité significative de matériaux non dégradables ajoutés au flux de déchets. La récupération et le recyclage aboutiront à la réduction du total de déchets envoyés aux décharges (là où cette pratique est encore autorisée) ou aux incinérateurs.

Quelle est la différence entre une pile alcaline et une pile au lithium?

Les piles alcalines et les piles au lithium utilisent des composants chimiques différents pour obtenir une meilleure performance selon les appareils. Par exemple, les piles au lithium sont souvent utilisées pour alimenter les appareils énergivores tels que les appareils-photos

Une fois la pile épuisée, que reste-t-il à l’intérieur?

Les matériaux qui restent dans les piles usagées sont essentiellement les mêmes que les matériaux qui ont servi à leur production – typiquement, des métaux communs comme le zinc, le manganèse et le fer. Chez vous, vous trouverez ces métaux dans de nombreux produits comme les suppléments de vitamines et l’oxyde de zinc (qui entre dans la composition des crèmes solaires et contre l’érythème fessier).

Ces métaux sont conditionnés dans une enveloppe d’acier scellée, pour produire la pile. Introduisez la pile dans un appareil et les métaux réagissent à l’oxygène, pour produire de l’énergie. Une fois la pile épuisée, il vous reste l’enveloppe d’acier et l’oxyde. Le type d’oxyde dépend du métal initial utilisé pour produire l’électricité. Et si le terme « oxyde » ne vous parle pas à priori, vous en connaissez sans doute une de ses formes les plus communes – l’oxyde de fer plus connu sous le nom de « rouille ».

Les piles à usage général contiennent-elles des métaux lourds?

L’industrie de la pile et les régulateurs européens collaborent depuis plusieurs années pour éliminer les métaux lourds des piles à usage général : le mercure et le cadmium ont été éliminés des piles à usage général ENERGIZER (alcaline, carbone-zinc et NiMH) il y a près de vingt ans. Les piles ENERGIZER au lithium n’ont jamais contenu de mercure ou de cadmium. Le travail continue sur les piles boutons utilisées pour alimenter les montres et sur certaines piles alcalines miniatures, qui contiennent encore une petite quantité de mercure. Toutefois, l’industrie de la pile s’est engagée à éliminer complètement le mercure d’ici à 2011.